Plateau d’images, autour du film la Genèse
  Imprimer la page

 

Mali Vq 40 - 05©Desjeux, jeune fille peul (éleveur) de la région de hombori
Mali Vq 40 - 05©Desjeux, jeune fille peul

 

Le film la Genèse, en nous introduisant dans l’univers biblique, nous a permis de porter le message de tolérance de l’Afrique sur une urgence de notre époque : les conflits fratricides.

Il me permet encore une fois de renouveler cette exigence que nos films ne peuvent se permettre : le luxe de l’anecdote.

De même, Catherine et Bernard Desjeux sont loin dans le prisme de leurs objectifs de s’offrir ce luxe.

Ils ont su saisir le souffle de la vie qui a marqué de son empreinte les quarante sept jours de tournage : souffle de la vie dans l’intimité des personnages du plateau et du film, souffle de la vie dans les rochers qui ont imposé une dimension mystique à notre histoire, souffle de la vie de cet univers rural de l’Afrique où le regard des hommes, des femmes et des enfants trahit, malgré l’âpreté de la quotidienneté, cet autre héritage de l’humanité, l’Humanisme, encore profondément ancré dans les société africaines.

Cheick-Oumar Sissoko

Réalisateur

 

Cette exposition comprend des photographies :

- de scènes du film, principaux acteurs : Salif Keïta, balla Moussa Keïta, Sotigui Kouyaté, Hélème Maïmouna Diawara...

- du tournage,

- de la région et des habitants du Hombori Tondo : scènes de vie quotidiennes, paysages..

 

Février 1994 : Nous sommes six à gravir dans les cailloux les pentes du mont Hombori au Mali, six personnages en quête de rêves : Cheick-Oumar Sissoko, Kandioura Coulibaly, costumier, Baba Fallo Keïta, décorateur, Jean-Louis Sagot-Duvauroux, scénariste, Catherine et Bernard Desjeux. Dans l’espace et le silence, une aventure commence : la réalisation du film La Genèse. Trois ans plus tard, en janvier 1997, le tournage débute, réunissant une incroyable communauté d’artistes. Comme des musiciens, ils ont ouvert le cercle pour nous laisser exprimer cette émotion qui nous a envahis : le sourire d’une petite fille, le cri de Salif Keïta, la douceur ferme de Sotigui Kouyaté... Dans ce pays où le partage est une évidence et non un devoir ou une morale, nous avons vécu dans le luxe de l’amitié et de la beauté. Cette exposition se veut un remerciement et un hommage à la « bande de Cheick » qui nous a fait l’honneur de nous considérer commme deux des leurs. Nous avons participé à l’aventure de la réalisation du film La Genèse, depuis les repérages dans les cailloux du Hombori Tondo jusqu’à la montée des marches au festival de Cannes, en passant par le tournage.

"Le costume habille l’histoire, il paysage le propos du réalisateur." Kandioura Coulibaly auteur des costumes
http://motspluriels.arts.uwa.edu.au/MP1299coulibaly.html

Catherine et Bernard Desjeux Photographes


 

Descriptif de l’exposition

40 photographies couleur sous verre 50 x 70 cm

prêtes à accrocher

Emplacement : 30ml

Transport spécial : 200 kg

Participation : 320 euros/s, 960 euros/m + transport

Valeur d’assurance : 1 200euros

 
EXPOSITIONS
 Noirs et blancs, miroir du je, jeux de miroir
 Instants d’années, village de Brinon-sur-Sauldre, Sologne
 Seine de vies, la culture du fleuve
 Niger-Loire du 1er au 15 juin 2013 Médiathèque Marie curie, Saint-Michel-sur-Orge
 Vaudou et Orisha, la voix des dieux. Hommage à Pierre Verger
 Exposition Niger-Loire, Fleuves de vie
 Aux pays du Berry
 Fleuve Niger, cœur du Mali
 Senegal
 Un monde à visage humain
 Méditerranées, bleu comme une olive
 Mali
 La Sologne chemin faisan ...
 J’ai droit à un cartable
 Maman !
 La nouvelle marine de Loire
 Noirs et blancs
 Touaregs
 Au nom de la Loire
 Afrique beauté
 Plateau d’images, autour du film la Genèse
EXPOSITIONS INDIVIDUELLES
 liste
EXPOSITIONS COLLECTIVES
 liste
EXPOSITIONS ACTUALITÉS
 Expositions du Moment
pied
  Contacts