le "voyage" de Fatou Camara en France
  Imprimer la page

 


  Fatou Camara belle sœur du cinéaste Laurent Chevalier venait en France pour voir sa famille et se faire soigner. Elle a été refoulé sans ménagements malgré les garanties de sa famille. Une situation qui nous révolte et ébranle sérieusement nos illusions d’un monde meilleur. Laurent Chevalier auteur de plusieurs films a initié la fantastique aventure du circus baobab. il est en outre le réalisateur de "Momo le doyen" bouleversant d’humanité.
 

Le « voyage » en France de Fatoumata - l’Africaine

Témoignage

Je m’appelle Laurent CHEVALLIER. Je suis cinéaste et durant plus de vingt ans, j’ai réalisé plusieurs films en Guinée-Conakry (Djembefola, L’Enfant Noir, Circus Baobab, Momo le doyen, etc...). C’est dans ce pays, en 1999, que j’ai rencontré mon épouse Manty CHEVALLIER - CAMARA qui depuis vit en France à mes côtés, loin de sa famille. Nous avions prévu d’inviter sa grande sœur Fatoumata CAMARA à venir passer un mois chez nous pour qu’elle soigne des problèmes chroniques de tension et qu’elle puisse découvrir nos deux enfants, ses neveux.

Peine perdue puisqu’après une semaine passée en zone d’attente à Roissy, elle vient d’être réembarquée dans l’avion pour Conakry. Elle n’aura donc connu de notre « beau pays » qu’un centre de rétention et deux tribunaux, celui de Bobigny et celui de la cour d’appel de Paris, avec comme unique moyen de transport des fourgonnettes de police...

Que lui reprochait-on ? De s’être présentée, à sa descente d’avion, devant la police des frontières sans toutes les pièces nécessaires à son entrée sur notre territoire. Certes son passeport était parfaitement valable, tout comme son visa et son attestation d’hébergement. Mais voilà, il lui manquait le papier d’assurance médicale, attestation qu’elle avait oubliée à Conakry. De même, elle n’avait pas assez d’argent sur elle. Elle aurait du présenter la somme de 870 euros (soit 29 euros fois 30 jours) et ce malgré une attestation d’hébergement de sa famille qui assurait pourtant la prendre entièrement en charge.

24 h après les faits, sur les conseils de la Croix Rouge qui assiste les « retenus », je me suis présenté le mardi18/01 à la ZAPI, la zone d’attente de l’aéroport de Roissy, avec les éléments manquants : somme requise et copie de l’attestation d’assurance, pour régler ce problème et permettre à Fatoumata d’être relâchée. Mais l’officier de police, malgré mon insistance, a refusé catégoriquement de me recevoir, l’affaire devant être jugée.

Jeudi 20/01, Fatoumata a été amenée parmi des dizaines d’étrangers au tribunal de Bobigny. On aurait pu peut-être trouver un juge assez compréhensif mais nous sommes tombés ce jour-là sur une présidente, une dure parmi les durs, surnommée en off « l’avocate de la préfecture »... Pas le temps d’étudier son cas, pas le temps d’argumenter, « cas suivant ! » et ce ,non stop, de 10 h à 22 h. Durant tout ce temps, les « retenus » n’ont rien eu à manger, juste une petite bouteille d’eau...

Fatoumata, très impressionnée par un tel protocole et face à l’insistance d’une présidente pressée d’en finir, s’exprimait difficilement en français ; « Vous venez faire quoi en France ? - Voir ma sœur, son mari et ses enfants - C’est votre aînée ou votre jeune sœur ? - Ma jeune sœur - Combien d’années vous séparent ? » Silence ... « Vous ne savez pas ? » Question maintes fois répétée... « Elle ne sait pas ! » Fatoumata, après 4 jours de détention - passablement émue et très fatiguée - multiples sautes de tension - ne savait plus précisément si c’est 6 ans ou 7 ans de différence entre elle et ma femme. Pour la présidente, le doute était donc permis ! Fatoumata dit venir voir sa sœur mais est-ce vraiment sa sœur ? D’ailleurs est-elle réellement guinéenne ? Puisque pour cette dame de fer, le nom CAMARA serait uniquement un nom malien... Ignorant ( volontairement ? ) qu’on trouve des CAMARA dans toute l’Afrique de l’Ouest et même en France !

Conclusion de cette triste mise en scène : Fatoumata a été replacée au centre de rétention, appelé joliment « zone d’attente » jusqu’au prochain avion... Nous avons donc fait appel de cette décision inique. Mais le samedi 22 janvier, devant la cour d’appel de Paris, une autre juge nous a stipulé que notre appel était irrecevable : on ne peut faire appel que sur la forme et non sur le fond... Et peu importe que sa famille soit présente au tribunal car dixit ce juge : « Même si le Dalaï Lama voulait accueillir Fatoumata, si elle n’est pas en règle, elle retourne chez elle... Moi, je ne fais qu’appliquer la loi. »

La procédure ayant été respectée à la lettre, rétention, jugement, il n’y avait donc plus aucune raison de ne pas réexpédier ma belle sœur Fatoumata dans son Afrique natale. Dimanche 23 janvier, elle a donc été renvoyée à Conakry, encadrée par une escorte de policiers telle une vulgaire délinquante. Les autorités de mon « beau pays » la France préférant ainsi lui « offrir » une semaine d’humiliation à toute forme d’écoute, à tout geste d’humanité.

Les associations liées à ces problèmes d’entrée des étrangers ont calculé qu’une semaine comme celle vécue par Fatoumata coûte à l’état français, à nos impôts donc, environ 25 000 euros (centre de rétention, logement, nourriture, policiers, véhicules, tribunaux , personnel judiciaire, 4 billets d’avion de retour pour Fatoumata et son escorte policière, etc.. ). Plutôt que prendre 5’ pour vérifier des papiers, plutôt que de laisser la parole à un témoin, en l’occurrence mon épouse (elle a essayé, aussitôt le juge l’a fait taire) qui aurait pu aisément prouver devant le tribunal que Fatoumata est bel et bien sa sœur, on préfère une justice express ( le mot est faible ! ) devenue une simple chambre d’enregistrement d’une politique d’immigration de plus en plus discrimina-toire. Ainsi, au fil des années, mon « beau pays » la France a décidé, triste constat, de fermer le plus hermétiquement possible ses frontières à tous les « bronzés » venus d’Afrique. Je parle des Africains mais on pourrait certainement généraliser la question à tous les pays pauvres.

Fatoumata n’a donc pas pu venir nous rendre visite en France même si elle y possède des attaches familiales, même si c’est pour une durée d’un mois, ses papiers et son billet d’avion l’attestent, même si ses pièces étaient parfaitement en règle au moment du jugement, même si elle est une mère de famille avec son mari et ses cinq enfants vivant au pays et, de fait, bien décidée à retourner vivre chez elle.

Certes, l’entrée de Fatoumata - l’Africaine sur notre territoire n’est pas encore interdite dans les nouveaux textes de loi mais, comme j’ai pu le constater à nos dépends, elle l’est déjà dans les faits... Peut-on imaginer pire encore au « pays des peaux blanches* » ? (* surnom de la France en Guinée)

Laurent CHEVALLIER

PS : pour toutes précisions sur cette histoire, merci de me contacter à : lolo.chevallier@wanadoo.fr


 
REVUE DE PRESSE/BRÈVES
 Catherine et Bernard Desjeux présents à Etonnants voyageurs de Saint Malo du 1er au 5 Juin
 Nous serons présents sur le stand des éditions Grandvaux (1_E50) au salon du livre de Paris du 24 au 27 mars 2017
 Sommet Afrique-France : le livre Mali de Catherine et Bernard Desjeux (éditions Grandvaux) offert aux personalités.
 Sénégal, disparition d’Ousmane Sow 1er Décembre 2016
 Bernard Desjeux au comice agricole d’Argent-sur-Sauldre 3 et 4 Septembre 2016
 Kandioura Coulibaly, l’homme libre.
 COP21 : Présentation du livre développement durable et Emergence de l’Afrique
 Signature Seine de vies
 Etonnants voyageurs à Saint Malo
 Catherine et Bernard Desjeux dédicacent à la librairie du musée du quai Branly le 14 mai
 22 mars 2015 Monsieur Soumaïla Cissé dédicace le livre "Bocar Cissé, instituteur des sables" éditions Grandvaux librairie Congo.
 22 mars 2015 Bernard Desjeux dedicacera son livre "vodun et Orisha, la voix des dieux", librairie Congo 15h30,16h30
 "Sony Congo ou la chouette petite vie bien osée de Sony Labou Tansi"
 André Brink et Assia Djébar...
 France 7 janvier 2015 Les morts sont tous de braves types...
 Mali ,Timbuktou film d’Abderramane Sissako
 La chanteuse Malienne Fantani Touré...
 Paris Au local : Spectacle d’Amadou Gaye, "Paroles de nègre, poètes de la négritude"
 Redon du 21 au 29 Août 2014 : nous exposons "vodun et orisha , la voix des dieux" dans le cadre de la manifestation Afrique en scène de Redon au cinémanivel.
 France , étonnants voyageurs à Saint Malo 2014
 France Berry exposition : "l’eau au fil du temps"
 Lettre ouverte au président du Mali de Aboubakar Gakou paysan cinéaste de l’office du Niger
 Rencontres "Afriques, terres de culture" à Orléans, librairie Passion culture
 Mali : L’historien Youssouf tata Cissé est mort
 Ousmane Sow est entré à l’académie Française des beaux arts
 14, 15 Novembre 2013 Colloque Sony Labou Tansi en scène
 du 15 au 17 Novembre 2013 Rendez vous carnet de voyage de Clermont ferrand
 Festival de contes amies voix : Deux expositions de Catherine et Bernard Desjeux
 Du 14 au 20 Octobre 2013, Mali, exposition des photographies de Catherine et Bernard Desjeux
 28 septembre 2013 Tombouctou hier, tombouctou aujourd’hui quel avenir pour le patrimoine culturel ?
 A vendre chiots Golden retriever
 Exposition des photographies de Catherine et Bernard Desjeux lors du festival de Loire d’Orléans
 du 25 au 28 juillet Catherine et Bernard Desjeux présents à Africajarc
 Louis Rodde et Gwendal Giguelay en concert au théâtre des Bouffes du nord
 Festival étonnants voyageurs 2013 de Saint Malo stand des éditions Grandvaux
 Catherine et Bernard Desjeux au salon du livre de Paris sur le stand des éditions Grandvaux T56
 Mali : Notre ami Manny Ansar récompensé par le freemuse award
 Lettre aux amis en guise de carte de vœux
 Mali : Pétitions pour sauver les manuscrits de Tombouctou
 Signez la pétition pour sauver les abeilles
 Décembre du 15 au 31 exposition "Vaudou et Orisha, la voix des dieux..
 Novembre : les éditions Grandvaux s’affichent
 Naissance de Célian Maggi fils de Claire et Nicolas Maggi
 France , exposition "Aux pays du Berry" photographies de Catherine et Bernard Desjeux à Saint Palais
 France, la librairie Passion culture fête sa première année d’éxistence en bonne compagnie
 France : " Croq’Berry" , Festival des trésors vivants du Berry le 7 Octobre à Osmoy
 France, conférence de presse du ministre de la culture du Senegal Youssou Ndour
 Postscriptum : Michel Polac se barre.
 France : L’expédition Med a levé l’ancre
 France, exposition "Au nom de la Loire, hommage à Maurice Genevoix" photographies de Catherine et Bernard Desjeux
 France, vues sur Loire : Catherine et Bernard Desjeux le dimanche 10 juin à 11h 30 sur FR3
 Je vais à Rio
 France : Jean-Paul Thevenin, Georges Buisson et Mic Baudimant dans l’émission des racines et des ailes sur le Berry le 23 Mai 2012
 France : Etonnants voyageurs à Saint Malo du 25 au 28 Mai 2012
 Salon du livre de Paris 2012 sur le stand des éditions Grandvaux
 France : du 16 au 19 Mars porte de Versailles, Salon du livre de Paris 2012, nous serons présents toute la durée du salon
 Trio Karenine : Best interpretation of the commissioned composition
 France : signer la pétition contre les OGM
 Jean Ping, candidat à la présidence de la commission de l’union africaine
 Hommage à Jean-Marie Gibbal Ethnologue, poète, critique d’art (1938-1993)
 France : ouverture de la librairie Passion Culture d’Orléans
 Le Lavoir moderne parisien menacé, Hervé Breuil son fondateur en grève de la fin
 France : "Paroles de Nègres", Amadou Gaye dit sa vie.
 Parution de "Fleuve Niger, cœur du Mali" aux éditions Grandvaux, le 15 Septembre 2011
 Etonnants voyageurs 10,11,12,13 juin 2011 à Saint Malo
 Ouverture en septembre de la librairie passion culture à Orléans
 l’ami jean Carlier
 France : nous serons présents au salon du livre de Paris 2011
 le "voyage" de Fatou Camara en France
 Parution de "Novembre à Bamako",
 France : Stage de chant, danse et musique traditionelle du Berry les 12 et 13 février 2011 à Bourges
 Mali : Festival au désert les 6,7,8 janvier 2011 à Tombouctou
 3ème.édition des Littérales de Trouy dans le Cher les 13 et 14 nov 2010
 Christian Pirot : Salut mon pote !
 Catherine et Bernard Desjeux présents à "Voyage à Thème, carnet de voyage"
 Touareg, exposition des photographies de Catherine et Bernard Desjeux du 4 au 10 Octobre 2010 au centre culturel Jacques Prévert, à Montreuil-Juigné (49)
 Le Point Afrique perd des plumes au Sahel et réduit ses vols.
 Senegal, parution de la nouvelle édition du Guide Hachette Evasion
 Bénin, dramatique crue du fleuve Niger, lettre d’Agnès Giannotti
 JNE : 40 ANS AU SERVICE DE L’INFORMATION ENVIRONNEMENTALE
 France : Parution de "Aux pays du Berry" de Catherine et Bernard Desjeux aux éditions Grandvaux
 Signature au Château du Plaix du livre "les berrichons de Roger Pearron"
 Sotigui Kouyaté dernier acte.
 Salon du livre de Paris 2010
 Mali, interview de Catherine et Bernard Desjeux à l’occasion de la sortie du guide Hachette Evasion Mali
 Victoire de la musique : Salif Keita a remporté le trophée du Meilleur album de ’’Musiques du monde’’ de le 25ème éditon.
 Senegal, exposition des photographies de Catherine et Bernard Desjeux à la maison de la recherche
 Salif Keita nominé aux victoires de la musique 2010
 " Une vie au Fouta djalon" de Bernard Salvaing et al-hadji Thierno Mouhammadou Baldé aux éditions Grandvaux : prix Albert Bernard de l’Académie des sciences d’Outre Mer
 3e rendez-vous annuel entre la communauté scientifique et les gestionnaires ligériens.
 Senegal, actualisation du guide evasion hachette
 Mali : Expostion à la bourse du commerce de Paris
 France, exposition "Afriques, tout partout partager", photographies de Catherine et Bernard Desjeux
 France : plateau d’images, autour du film la Genèse de Cheick oumar Cissoko,
 Mali exposition des photographies de Catherine et Bernard Desjeux à la bourse de commerce de Paris
 France : Descente de l’Allier et de la Loire jusqu’à Orléans
 France Dunkerque : Ouverture du Palais de l’univers et des sciences le 2 0ctobre 2009
 Salif Keita, ambassadeur de la musique du Mali aux éditions Grandvaux
 NIGER : URGENCE : 3000 maisons détruites à AGADEZ
 France , exposition "un monde à visage humain"
 Gabon, président Omar Odimba Bongo et Madame Pascaline Bongo fille, Ali Ben Bongo Odimba fils du président
 Chapitre nature en Brenne et étonnant voyageurs de Saint-Malo
 Parution de "Ma Sologne" aux éditions Grandvaux de Pierre Rat, préface de Sylvie Genevoix
Rencontre/dédicace avec Pierre Rat Le 20 Juin,à partir de 9h30 à la maison de la presse d’Aubigny-sur-Nère et à 17h au café Labbe à Brinon-sur-Sauldre

 Paix au Niger ? la fin du cauchemar ?
 Catherine et Bernard Desjeux seront présents au salon du livre de Paris sur le stand des éditions Grandvaux (S35)
 Salon du livre de Thénac
 Dédicace : Mali, Voiles en Loire (grandvaux) : Librairie Privat-Loddé à Orléans vendredi 5 Décembre à 19h30
 Merci aux 300 251 visiteurs de ce site comptabilisés ce jour.
 Soulagement : Moussa kaka remis en liberté !
 les éditions Grandvaux présentent leurs nouveaux livres au Lucernaire le lundi 13 0ctobre 2008 à 18h
 Mai 68,Mai 2008 : quarante ans d’indépendance. remember Tommy Smith
 Niger : Touareg moi non plus
 226597 visiteurs sur ce site
 Catherine et Bernard Desjeux auteur du guide Berry chez Hachette
 Catherine et Bernard Desjeux sur France Bleu Orléans dans l’émission "un dimanche entre amis"
 Yann Arthus Bertrand et Roberto Epple arrêtés en Argentine ou "comment stopper un tournage qui dérange"
 Déjà un an de prison pour Moussa Kaka, un an de trop !
 Les editions Grandvaux au salon du livre de Paris
 Amnesty international réclame la libération du journaliste Moussa Kaka toujours emprisonné.
 Ibrahim Manzo Diallo en liberté provisoire
 Libérez Moussa Kaka et Ibrahim Manzo Diallo journalistes emprisonnés au Niger
 Interviews de Catherine et Bernard Desjeux
 Presse
 Festival Métissons
 Tourisme équitable
pied
  Contacts