le process du business in Africa, Africadays HEC Paris
  Imprimer la page
Acheter cet ouvrage
 

France TEc_2972 ©Desjeux Africa days HEC Paris,l’arche bleue
France TEc_2972 ©Desjeux Africa days HEC Paris,l’arche bleue

  Bernard Desjeux présent à Africadays sur le campus d’HEC pour présenter les livres des éditions Grandvaux sur l’Afrique les 15-16-17 mai 2017
  voyage en excellente excellence au pays du business.
 

le process du business in Africa

C’est la première fois que je pénètre sur le Campus de cette école. Disons le je suis venu un peu pour ça, pour voir comment est un campus. Celui-ci n’a pas grand chose à voir avec celui de mes études lointaines à Nanterre. Les murs étaient couvert d’affiches, de slogans "ici on spontane " "A travers Crozier nous retrouvons notre vielle ennemi la marchandise " etc... Ici tout est verticale, pas une courbe, des espaces verts sans mauvaises herbes, bien tondus, bien aménagés. De beau jeunes gens et de belles jeunes filles se baladent décontractés les mains pleines d’ordinateurs, tout en lisant un smartphone ou une tablette, il y a des écrans partout. Il se trouve que moi, pour des raisons un peu longues à développer, je n’ai pas de téléphone et je cherche désespérément la personne qui doit m’accueillir. Une jeune fille s’arrête "puis-je vous aider ?" je suis sauvé, damned ! elle a bien sûre un téléphone mais pas sur elle. Je suis tombé sur la seule qui n’est pas suréquipée.

Je crois être secouru par le fixe de la cafétaria, je tombe sur une messagerie, on me rappellera à ce numéro mais je ne serai plus la. J’ai installé finalement mes livres sur une table qui me semblait vide et tout s’est bien passé.

1er jour Lundi 15 mai 2017

Africa Days s’est ouvert par un grand débat en présence de Daniel Kablan Duncan° vice-président de la Côte d’Ivoire, Kako Nubukpo Directeur de la francophonie économique et numérique, organisation internationale de la Francophonie, ancien ministre du Togo, Mahamane Alassane Touré Adjoint au directeur des Opérations du marche BCEAO la modération étant assuré par Pascal Chaigneau professeur affilié HEC Paris. La synthèse de ce débat très consensuel a été assurée par Abdelmalek Alaoui journaliste CEO, tribune d’Afrique.

J’ai été frappé par la clarté, la précision des exposés la finesse du modérateur "qui aime l’Afrique" d’une façon générale et aussi toute personnelle.

On apprend les défis que l’Afrique doit relever parmi lesquels l’éducation, la santé, la transformation des matières premières, la lutte contre la corruption, le réchauffement climatique, que le CFA est en bonne santé "c’est comme une assurance, cela ne coûte cher qu’avant l’accident" insiste monsieur Daniel Kablan Dunkan. Donc oublions des contextes idéologiques ou historiques et utilisons cet outil d’une monnaie forte et convertible quelque soit son nom.

Il n’y a que 5% du revenu du cacao qui reste en Côte d’Ivoire premier producteur mondial, Idem pour la noix de cajou des liens ont été engagé avec le Vietnam premier transformateur de noix de cajou...La démographie va augmenté dans de grandes proportions, ce sera une richesse économique... très bien très bien mais quid du travail informel des femmes, qui du code des investissements les questions sont nombreuses.

Même si les exposés sont précis, argumentés de chiffres : la croissance exceptionnelle de la côte d’Ivoire presque à deux chiffres, les échanges avec la Chine et les pays émergents je suis frappé par le décalage qu’il existe entre cette salle bourrée de bonnes intentions. On sent tout le monde dans les starting block prêt à aller travailler, investir en Afrique.

J’entend ces discours depuis plus de quarante ans "quand l’Afrique s’éveillera", "L’Afrique le continent le plus riche du monde va décoller", "L’Afrique est un marché considérable tout reste à construire : des routes, des barrages, des aéroports, des usines pour donner du travail à tous ces jeunes qui débarquent d’on ne sait ou. Les logements deviennent trop petits, les villes explosent, les usines de ciments marchent à fond...Cette population est considérée comme un atout, faut voir.

Alors quoi de neuf ? Il me semble qu’une page est en train de se tourner. De jeunes diplômés restent au pays créent leur société. J’ai cru comprendre qu’HEC cherche à accompagner le mouvement.

Reste un décalage énorme entre ces discours bien ficelés et la réalité quotidienne. Je reviens d’un séjour en Guinée Conakry, j’ai mis 18h pratiquement sans nous arrêter pour relier la capitale à la ville de kan kan (7OOkm) par la principale route du pays complètement défoncée.

La Guinée est le premier producteur de Bauxite du monde.

J’ai poursuivi dans des villages plus reculés. Le moteur du bac ne marche plus, il faut monter la voiture et se mettre à l’eau pour pousser le bac, enfin pas "nous" le bacqueur.

La soirée s’est terminée par un cocktail, l’Afrique noire est bien partie.

à suivre

2ème jour mardi 16 mai 2017

Aller et venir sur ce campus, ce n’est pas de la tarte :marche à pied jusqu’à la gare du nord RER B, RERC, bus et quand vous êtes enfin arrivé il faut une stratégie de haut vol pour en ressortir à 10h et demi, plus de navette je trouve une voiture qui me drope à la défense.

Aujourd’hui le débat est sur l’entreprenariat en Afrique. Un peu surréaliste devant un panel de banquier et d’hommes d’affaires qui témoignent de leur success story la salle est pleine. Beaucoup d’africains, mon voisin est venu avec son CV, il espère une rencontre miraculeuse, une embauche qui permettrait de gagner un peu sa vie, il aimerait se faire construire une maison pour sa famille. Un ancien élève Christian Kamayou Fondateur de MyAfricanStartup parle des 100 meilleurs start up d’Afrique. Ici on a la culture du concours. D’autres intervenants rêve de lever des millions, de s’adosser à des groupes, d’écosystéme, de process, d’emprunts des femmes et des 65 milliards que la diaspora envoie chaque année en Afrique. Celle-ci mal orientée va surtout vers des dépenses de bouche et de santé. C’est vrai que se nourrir est accessoire. Un intervenant explique qu’on ne met pas assez de phytosanitaire en Afrique. J’ai écouté ce conseil : vous pouvez développer votre offre verticalement ou horizontalement comme l’Afrique a besoin de tout vous pouvez vendre de tout. Il y a cette jeunesse qui arrive en rangs serrés, c’est un marché formidable des millions et des millions de consommateurs vont se presser dans les usines du "neo mercantilisme" pour ceux qui n’étaient pas la hier, s’agit de transformer les matières premières. J’ai le tourni. j’hésite encore à créer ma startup et à me faire incuber. Lorsqu’un jeune marocain élève d’HEC avec l’audace de sa jeunesse décline avec un power point d’école, un projet autour de l’agriculture car le savez vous, il faut développer l’agriculture personne n’y avait pensé. En tous cas lui ce jeune avec quelques camarades ils ont fait un business plan pour aller enquêter sur la question pendant 6 mois il cherche un financement : si vous avez une idée...

Pour une Afrique verte : le défi de demain roulez jeunesse...

La semaine dernière en Guinée j’ai rencontré une équipe d’agronômes marocains qui venaient "aménager" des terres en bordure du fleuve Niger : pivots arroseurs, phytosanitaires, tracteurs de 80 CV de quoi flinguer toute une population et d’accélerer la déforestation et la désertification tout en ramassant un beau pactole. Quand on vous dit qu’il y a des opportunités en Afrique.

En tous cas je n’ai pas entendu parler ce qui est rare dans ces débats sur l’Afrique d’humanitaire et d’aides ou si peu. C’est très reposant.

Après deux petits fours et un verre de jus d’orange récolté in extremis au cocktail pris d’assaut par nos brillants élèves clôturant la soirée dans une ambiance "conviviale". Le premier a raison. j’ai réussi à rentrer en stop à Paris et d’attraper le dernier métro porte de Vincennes. Le quartier de la goutte d’or est endormi, les derniers cafés ferment, quelques jeunes finissent leur clope. Le poubelles sont pleines, un monsieur fouille dedans, les sans papiers installent leur cartons pour la nuit tant bien que mal.

Quel voyage !

J’y retourne demain, je sais comment y aller.

3éme jour
En indiquant 1er, 2ème, 3ème jour, j’ai l’impression d’évoquer un chemin de croix. Se rendre sur le campus d’HEC et surtout en revenir à plus d’heure est un vrai cauchemar. Pire que la route Conakry, Kankan !

C’est dans le RER que je côtoie cette diaspora, celle qui exporte 65 milliards dont on parlait hier. Je calcule que j’ai passé plus de temps dans ces foutus RER que devant ma table de livres. Ces livres que je ne peux vendre pour une raison qui m’échappe dans ce temple du business. Il faut bien le reconnaître cela n’intéresse pas beaucoup. Je vois défiler du beau monde mais leurs préoccupations vont ailleurs. Nous avons pourtant édité avec le PNUD de Côte d’Ivoire un important livre dont le préambule a été écrit par le vice président de ce pays, celui la même qui est à l’honneur. Ce livre contient 70 contributions d’experts de toute l’Afrique traitant de l’émergence et du développement durable de l’Afrique. Quand je le montre, j’ai l’impression de déranger. Il n’est jamais trop tard pour bien faire.

Mon offre n’est visiblement pas dans le segment du marché, j’ai pourtant une offre verticale qui va du beau livre, à des biographies dont celle de monsieur Younoussi Touré premier premier ministre de la démocratie au Mali, ancien président de l’assemblée nationale, directeur de la banque centrale qui est passé par la BCEAO et l’UEMOA... et qui dans le premier tome raconte son enfance de petits paysans dans la région de Tombouctou de leader étudiant à l’époque de Nkrumah Lumumba , Sekou Touré, Modibo Keita...

Tout ça c’est bien joli mais ce qui intéresse c’est semble-t-il ce continent qui va s’ouvrir aux marchés du monde entier, donc marketing, marketing.

Comment ont été choisis les stylistes qui constituent le panel du jour ? à cause de leur marketing. Vous aviez deviné.

Le débat est particulièrement intéressant car la parole des créateurs sonne vraie. Il n’y a pas incompatibilité entre les business plan et la création. Sakina Msa en sait quelque chose, elle pétille d’intelligence et de vie s’affirme comme une créatrice avant tout, sans renier l’Afrique et sans renier Paris ville de création, d’émulation.Elle a monté en plus de ses créations une boutique de mode éthique dans le marais à Paris avec 60 créateurs. Elle évoque son ami et ainé Lamine Xuli Bet grand créateur mondial qui a eu du mal à dépasser un certain stade de développement. Je suis impressionné par Nefer qui a travaillé pour de grande maison comme Smalto avant de créer sa propre marque Nefer, il crée des costumes sur mesure pour les grands de ce monde. Le prix : autour de 5000€. La présentatrice évoque sa surprise de voir dans ce panel l’anthropologue, Brice Ahounou. « C’est un sujet clef : se vêtir » Brice évoque de façon vécue et percutante le phénomène de la sape qu’il a contribué à relancé lors d’une exposition et un défilé au musée Dapper . Olivier Delahaye, cinéaste, producteur viendra présenter rapidement son film Soleils qui passe au Lucernaire un film pépite qui montre une Afrique débarrassée des visions exotiques. « L’Afrique a quelque chose à vous dire » ça tombe bien. Ce soir j’ai enfin récupéré la navette, je vais pouvoir atteindre le métro. Dans le bus j’engage la conversation avec mon voisin banquier de son état. Un résumé de ces trois jours passé en terre de business et de finances. J’ai l’impression de déjà connaître le film. Il m’évoque la dette de la France « je ne vois pas comment on va s’en sortir » je lui explique que c’est plutôt les créanciers qui ont des soucis à se faire. En fait le monde est dans un système de cavalerie ou tous les pays prêtent et empruntent, le japon 250% et l’économie est en surchauffe. « Il y a trop de fonctionnaires on vit au dessus de nos moyens » ben voyons il y a . trop d’infirmières, d’aides soignantes, de policiers, de juges, d’instituteurs, de professeurs, d’éducateurs de théâtres. Trop de solidarité, d’infirmes, de malades, de paumés...

il me semble que l’argent se trouve plus chez les riches que chez les pauvres.

Et puis il évoque la phrase de François Hollande, celle qui tue : « mon ennemi c’est la finance ». C’est vrai que pour un banquier cela fait mal, c’est son travail. Il me semble confondre investir et spéculer. "Lépargne ne rapporte plus rien" J’essaye de dire timidement que les préoccupations ne sont pas les mêmes et sont contradictoires l’un entasse de l’argent l’autre à un souci de service publique, de vivre ensemble, il n’a pas besoin d’argent pour lui mais pour les autres. Un président n’est pas un chef d’entreprise. Je sens que nous ne sommes pas tout à fait d’accord je lui explique que j’ai acheté un appartement dont le prix a été multiplié par 6 ou 7 en quelques années et que si je ne m’en plains pas cela ne me semble pas trop normal.

« Alors la, je ne vous suit plus », il a pris son sac nous étions arrivé Porte Maillot. Il ne m’a pas dit au revoir et doit fulminer contre ces soixante huitard qui ne connaissent rien à rien surtout pas la finance et parle de bonheur. Décidément la France est dans un état lamentable comment va t-on s’en sortir ? Tout le monde a ses soucis. Quand on est dans le cercle, on ne voit pas le rond.

Trois jours passés sur le campus d’HEC, l’état lamentable de la France ne m’a pas sauté aux yeux. On me dit que la scolarité coûte 45000 euros que pour un jeune Sénégalais qui voudrait faire une année de MBA c’est 18000 euros.

Ouvrez les fenêtres de l’air !

Bernard Desjeux

° Daniel Kablan Duncan° vice-président de la Côte d’Ivoire a écrit le préambule du livre "Sustainable development and the Emergence of Africa" paru aux éditions Grandvaux, préface de Monsieur Alassane Ouattara président de la République de Côte d’Ivoire. Ce livre était consultable sur la table des éditions Grandvaux à Africadays et bien sûre en vente dans" toutes les bonnes libraires".


 
REPORTAGES
 le process du business in Africa, Africadays HEC Paris
 France Newmorning Le Musicien Abou Diarra Mali : Tranche de vie 4 juillet 2007
 Maroc, Marrakech Voyage au centre de la terre, novembre 2016
 France septembre 2016 le comice agricole d’Argent-sur-Sauldre
 Mali Fatoumata Diawara : chanter pour vivre libre
 Sénégal Novembre 2016. Joe Ouakam menacé d’expulsion de sa maison par un milliardaire ...
 Maroc, Novembre 2016 Marrakech COP 22 La Grand messe
 mai 2016 Sénégal, Dak’art 2016, biennale des arts de Dakar
 Alain Mabanckou : ce type est formidable...
 Mali : Vent de réconciliation par la culture sur le désert à L’UNESCO à Paris2 Décembre 2015
 France, 28 mai 2015 Dany Laferrière intronisé à l’Académie Française.
 Salon du livre de Paris 2015 Stand de la librairie galerie Congo 1
 Salon du livre de Paris 2015, stand de la librairie Congo.
 11 novembre 2015 les grues au lac du der : record battu
 France 11 janvier 2015, "je suis charlie"(3), Saint-pierre d’Oléron
 France janvier 2015 le Bain des bernaches et autres volatiles
 France 8 janvier 2015, Marche blanche, "je suis Charlie" à Dolus d’Oléron
 Hommage au tambour Gwoka (Guadeloupe)
 France, Brinon-sur-sauldre : La tête l’œil et le cœur. Initiation à la photographie
 France du 15 au 21 Octobre 2014 Visions d’Afrique, 5éme édition des rencontres cinématographiques du pays Marennes Oléron, invité d’honneur Souleyman Cissé.
 France, Salon du livre de Paris 2014
 Rencontres Afriques Terres de culture à la librairie passion culture d’Orléans
 Oléron, douceur d’y vivre
 Mali : I’m not the only one
 Togo festival des divinités noires 1 Décembre 2012
 Togo confrérie Blékété, festival des divinités noires 2 Décembre 2012
 Togo La danse du feu Tibool des Bassar, festival des divinités noires 3 Décembre 2012
 Togo, Awu Dapu cérémonie d’offrandes à la mer (guin) festival des divinités noires 4 Décembre 2012,
 Togo, Kélegbéto, Zangbéto le jour et la nuit festival des divinités noires 5 Décembre 2012,
 Togo, Afrique, Brésil : la famille retrouvée festival des divinités noires 6 Décembre 2012,
 Togo cérémonie en l’honneur de la divinité Dan à Glidji. Festival des divinités noires d’Aného 7
 France , Prise de bec à Brinon-sur-sauldre petit village de Sologne
 Bénin, Vodun et Orisha, la voix des Dieux
 France : Le salon de l’agriculture Bio alsacienne : Biobernai s’est déroulé du 14 au 16 septembre dans la joie et la bonne humeur.
 France : Hier en Berry, se vêtir, s’habiller beau...au Château du Plaix des Thiaulins de Lignières
 Togo : Rituel Kokou
 Le Mali face à lui-même
 Algérie : Fernand Pouillon architecte
 Brésil Rio+20 Carnet de voyage
 Brésil Rio+20 Carnet de voyage 1
Ou va la terre ?

 Brésil Rio+20 carnet de voyage 2
Repèrages

 Brésil Rio+20 Carnet de Voyage 3
Sommet des peuples

 Brésil Rio +20 carnet de voyage 3B
Plantons la terre

 Brésil Rio+20 carnet de voyage 4
les héros de Rio

 Brésil Rio+20 carnet de voyage 5
Des salades sur un oléoduc

 Brésil Rio+20 carnet de voyage 6
El pueblo unido...

 Brésil Rio+20 carnet de voyage 7
la Presse préssée

 Brésil Rio+20 Carnet de voyage 8
la Samba du Bonheur

 Brésil Rio+20 carnet de voyage 9
l’escalier de couleur

 Brésil Rio +20 le sommet de Rio ou l’art d’être naïf
 France Avril 2012 C’est le printemps et c’est tant mieux...
 France , Afriques terres de culture un rendez-vous passionnant à la librairie passion culture
 Mali Cheick Modibo Diarra nommé premier ministre, 17 Avril 2012
 France Avril 2012 tournage Vues sur Loire à Brinon-sur-sauldre
 France Avril 2012 : la campagne présidentielle bat son plein
 Drame au Mali
 Eva Joly candidate à la présidentielle française 2012, petit déjeuner avec les Journalistes pour la nature et l’écologie.(JNE)
 Sénégal : Le ballet de la lutte
 Togo, le sourire de l’Afrique
 France : remise du prix 2011 de la fondation Chirac pour la préservation des conflits.
 France : le chateau de Valençay en automne. (y compris l’intérieur !)
 Mali, forum Solidarité pour l’eau dans les pays du bassin du Niger organisé à l’initiative de la fondation Chirac.
 France, Pêche d’étang en Sologne
 Mali : Voyage au cœur d’un projet (Niger-Loire) mai 2011
 France, Paris visite du président Amani Toumani Touré de l’exposition Dogon, musée du quai Branly.
 France : Giverny, le printemps éternel de Claude Monet
 France, Festival Des frontières et des Hommes à Thionville
 France : A VENDRE : Chiots Golden retriever,
 France : le trio Karenine pour que vive la musique dans la joie et la bonne humeur.
 Niger : L’uranium du Niger, ou est le problème ?
 Mali, invité d’honneur à la foire du Mans 10 au 13 septembre 2010
 France Sologne , fête de la Berlodière à Ménétréol-sur-sauldre, 5 septembre 2010
 France, Paris 7 Septembre 2010 : Manifestation contre le projet de loi sur les retraites
 France : Africajarc, le 12éme festival africain de Cajarc dans le Lot s’est tenu Du 22 au 25 juillet 2010
 Sénégal : Le premier Salon international du tourisme (TICAA) s’est tenu à Dakar les 28, 29 et 30 mai 2010.
 Mali, Toumani Diabaté au Casino de Paris 18 mai 2010 hommage à Ali Farka Touré
 France : Musée du Louvre, aperçu
 France : Festival étonnants voyageurs
 Mali : Au nord, il y avait les Dogons
 Caveau de la Huchette, légende du jazz : le big band de Dany Doriz sera aux caves de la mignonne de Sancerre le 4 juillet 2009 dans le cadre de Jazz aux caves.
 France : René Lacaille flibustier du bateau vivre.
 Mali. Kidal : Fichez nous la paix !
 France : Naissance de Léa Maggi
 Afrique : Travail des enfants
 Nord, Carnaval de Dunkerque
 Mali : La grande traversée des troupeaux, Diafarabé
 France : Litteratures métisses à Angoulème
 Senegal : un fleuve mal barré.
 Mali : Festival au Désert 2008 près de Tombouctou à Essakane : Paix et musique
 France Festival de Loire d’Orléans 2007
 France Mariage de Claire et Nicolas Maggi
 France, Berry Hommage à Dédé Duffaut par les Thiaulins de Lignières
 France : Berry : L’assemblée du Plaix 2006 chez les Thiaulins de Lignières
 France : Salon du livre de Paris 2007
 Actualités : France Bleue : un café entre amis, tinariwen sortie du disque "Aman Iman", Igor Strauss RFI et Albakaye Kounta Florent Marchet, Marie Cherrier au printemps de Bourges 2007,l’ASC de Vélizy gagne le tournoi
 Mali, l’hôpital pour nomades à Gossi
 Mali, tamadacht fête des touaregs Ouelleminden
 Mali : festival de Segou
 France : la 25ème heure du livre du Mans
 Senegal : le lodge de Niassam, avec la nature pour compagne
 Berry, Bourges vu d’hélicoptère
 Senegal : Mangrove : la forêt dans la mer
 Niger, Goroum jeune touareg de la ville de l’uranium
 France : Loire vivante fête ses 20 ans
 Normandie : La grande mare du marais Vernier en bonne voie de restauration
 Niger, tourisme équitable
 Niger : la route du sel
 Gabon : un espoir pour le Gorille des plaines
 Sénégal, Les pêcheurs de Saint Louis
 Gabon, bwiti, le grand voyage
 Niger, fête du Bianou, nouvel an musulman
 France : Loiret : Festival de Loire Orléans 2005
 France : Sologne : Berdigne berdogne, Villemurlin 2005
 Bénin, atelier des fréres Dakpogan
 Senegal, l’art de la débrouille
 Francophonie : les couleurs du Français
 Niger, Issouf Ag Maha, touareg du XXIème siècle
 France : Aménagement de frayères pour truite fario
 Niger : Appel au secours.
 Salon du livre de Paris 2005
 Nord, Carnaval de Dunkerque
 Loiret, Festival de loire, Orléans 2003
 France : Sologne, Berdigne Berdogne, Brinon-sur-Sauldre
 Mali, Tourisme équitable chez les touaregs du Mali
 Algérie, Le père de Villaret : Aimez-vous les uns les autres.
 Senegal, Moussa Sakho, rur’art
 Senegal, Wasis Diop le berger
 Espagne : Semaine sainte de Séville
 Senegal, Premium Contact Center International
pied
  Contacts