Exposition : VOYAGE AU PAYS DE L’AUTRE , jeux de miroir, miroir du je,
  Imprimer la page

 

Affiche exposition voyage au pays de l’autre, jeux de miroir, miroir du je. Musée Théodore Monod d’art africain Université Cheikh Anta Diop
Affiche exposition voyage au pays de l’autre, jeux de miroir, miroir du je.

  Catherine et Bernard Desjeux
  Exposition : VOYAGE AU PAYS DE L’AUTRE jeux de miroir, miroir du jeu, du 12 au 27 avril musée Théodore Monod d’art africian, (IFAN) Dakar Sénégal Catherine et Bernard Desjeux
 

Exposition : VOYAGE AU PAYS DE L’AUTRE jeux de miroir, miroir du je, du 12 au 27 avril musée Théodore Monod d’art africian, (IFAN) Dakar Sénégal Catherine et Bernard Desjeu

Cette manifestation - photographies*, films*, rencontres, échanges... - est un regard, un partage. Jeux de miroir, miroir du je. Quelques images en résonnance. Cinquante ans de voyages. Nous avons toujours eu une formidable envie, donner à voir l’autre à l’autre : celui qui va à l’école, mange, joue, prie, pleure ou sourit. Au-delà des images mentales, riches/pauvres, Noirs/Blancs, nous avons provoqué ce face-à-face imaginaire que nous portons en nous. De l’Afrique noire à la Loire, de Tombouctou à Ouessant, du Sahara à chez moi, d’ici à là-bas en passant par la Vistule et la Sibérie, nous sommes tous des autres. Des moments de tendresse, d’humour, de vie. La diversité des situations écrit en lumière la rencontre de parallèles... Nos semblables sont-ils pareils ? Bienvenue chez vous. Tout simplement.

Les élèves de philodsophie de Dakar nous ont renvoyés un formidable retour de cette exposition , voici ce que nous leur avons répondu :

Les autres c’est formidable, un grand merci.

Les autres c’est formidable ! c’est ce que nous nous sommes dit avec Catherine lorsque nous vous avons rencontrés au musée Théodore Monod en Novembre. Nous ne sommes pas prêts d’oublier vos applaudissements. Votre jeunesse, vos sourires, vos questions, « vous êtes sûre que 2 et 2 ça ne fait pas 4 ? », vos remarques : « hé m’sieur tu prend des photos sans demander la permission », vos appréciations : « dans cette exposition, on ne se perd pas » « on est tous égaux » : nous ont montré une Afrique vivante sur de bonnes rails. Nous avons été enchanté par votre appétit de connaître, de découvrir, d’apprendre, par votre curiosité et votre étonnement parfois. Il nous a semblé que vous étiez de temps en temps plus familier avec des scènes photographiées en Europe que devant les cérémonies vaudou. Vos appréciations sont riches et variées et montre la pluralité des regards. Certains on un penchant artistique, d’autres s’intéressent plus au contenu. Vous avez été nombreux à réagir devant les deux photos du sans domicile fixe et la voiture du président. C’est exactement ce que nous voulions montrer : il y a des pauvres et des riches partout. » « Catherine et Bernard ont cassé les codes en confrontant ces deux photographies. » Vous avez été sensible au titre « ni noirs ni blancs bien au contraire » ouvrons nos cœurs nous sommes différents mais égaux. « As tu la paix ? la paix seulement. » Cela se dit dans toute les langues. Il faut savoir parfois faire un pas de côté pour voir autrement et dépasser les idées toutes faites. Savez vous que pendant l’exposition ,j’ai rencontré un chinois qui m’a dit faire le tour de l’Afrique. Je lui ai demandé d’écrire un petit mot sur le livre d’or : « All human are human, no one better than the other ! ».Il a tout compris sans même lire les textes. Un autre visiteur a écrit dans le livre d’or : « en noir et blanc ou en couleur, j’oublie ma douleur grâce à ces photos. Merci na dieuredieuf » Quel magnifique travail vous nous avez envoyé, c’est un document chargé d’une force vitale enthousiasmante. Votre ancien président poète Léopold Senghor parlait du Sénégal comme le pays du donner et du recevoir. Encore une fois nous avons plus reçu que nous n’avons donné. C’est pour nous une belle récompense. On vous aime, Encore merci. Niokobok

Catherine et Bernard Desjeux.

* Un monde à visage humain ; Noirs et blancs ; Loire et Niger, fleuves de vie ; Le sel : cadeau du soleil,de la terre et de la mer ; Seine de vie, la culture du fleuve ; Le Sénégal de la Téranga, Le Sine Saloum prend l’air (photographies d’Eric Desjeux). Film : Sénégal, Sine Saloum, terre et mer, réalisation Eric Desjeux.


  Catherine et Bernard Desjeux passent leur vie à voyager à travers le monde. Ils sont difficiles à mettre dans une case, alors photographes ? Oui, sûrement un peu, mais traversés par la littérature,la musique, la peinture, le cinéma.... Connus pour leur regard humaniste sur le monde, ils s’intéressent plus par ticulièrement aux rapports de l’homme et de l’environnement au Sahara, en Afrique noire, en France, au Maghreb. Ils effectuent de longs séjours par les chemins de traverse, curieux de tout. Auteurs d’une trentaine de livres, parmi lesquels : Sahara, la passion de la vie, Nathan-image, Au nom de la Loire, Grandvaux, La France rurale, Chêne, Visages de l’Algérie, Hatier, Fleuve Niger, coeur du Mali, Grandvaux, Vodun et Orisha, l’appel des dieux, Grandvaux, Mali, Casamance, Grandvaux.
 
EXPOSITIONS
 Noirs et blancs, miroir du je, jeux de miroir
 Instants d’années, village de Brinon-sur-Sauldre, Sologne
 Seine de vies, la culture du fleuve
 Niger-Loire du 1er au 15 juin 2013 Médiathèque Marie curie, Saint-Michel-sur-Orge
 Vaudou et Orisha, la voix des dieux. Hommage à Pierre Verger
 Exposition Niger-Loire, Fleuves de vie
 Aux pays du Berry
 Fleuve Niger, cœur du Mali
 Senegal
 Un monde à visage humain
 Méditerranées, bleu comme une olive
 Mali
 La Sologne chemin faisan ...
 J’ai droit à un cartable
 Maman !
 La nouvelle marine de Loire
 Noirs et blancs
 Touaregs
 Au nom de la Loire
 Afrique beauté
 Plateau d’images, autour du film la Genèse
EXPOSITIONS INDIVIDUELLES
 Exposition : VOYAGE AU PAYS DE L’AUTRE , jeux de miroir, miroir du je,
 liste
EXPOSITIONS COLLECTIVES
 liste
EXPOSITIONS ACTUALITÉS
 Expositions du Moment
pied
  Contacts